Préservatifs, prise en charge par l’Assurance maladie

Préservatifs, prise en charge par l’Assurance maladie<!– –><!—-><!– –><!– –> //
<!—-><!—->

Annoncée par la ministre des Solidarités et de la Santé le 27 novembre dernier, la prise en charge des préservatifs par l’Assurance maladie est à présent possible depuis le 10 décembre 2018.

 « On pourra maintenant, quand on est un jeune ou quand on présente des risques particuliers, ou pas d’ailleurs, quand on est une femme ou quand on est un homme, aller voir son médecin et avoir des préservatifs remboursés sur prescription médicale ». France Inter – déclaration de la ministre des Solidarités et de la Santé.

Ainsi sur prescription, les préservatifs pourront faire l’objet d’une prise en charge par l’Assurance maladie.

La délivrance (sous forme de boîte de 6, 12 ou 24 préservatifs) se fait en pharmacie sur présentation d’une prescription d’un médecin ou d’une sage-femme.

Il a été observé que le préservatif était bien utilisé au premier rapport sexuel, cependant les chiffres sur son utilisation pour la suite de la vie sexuelle sont alarmants, il n’est pas acceptable  :

  • que des jeunes puissent croire que le VIH a disparu ou que le sida est une maladie classique qui se guérit ;
  • le préservatif soit perçu comme une contrainte alors qu’il est la méthode de prévention première contre les infections sexuellement transmissibles.
  • Environ 6 000 nouveaux cas de séropositivité sont découverts chaque année.

A noter : cette mesure ne se substitue aucunement à la mise à disposition de préservatifs gratuits par les pouvoirs publics (plus de 5 millions de préservatifs).

En savoir plus encore…

Source: http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/agenda/article/preservatifs-prise-en-charge-par-l
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O

BREXIT, travail et emploi

BREXIT, travail et emploi<!– –><!—-><!– –><!– –> //
<!—-><!—->

Pour mémoire, le Brexit est intervenu après le referendum du 23 juin 2016, le Royaume-Uni a décidé de recourir à l’article 50 du traité sur l’Union européenne – UE en notifiant au Conseil européen, le 29 mars 2017 son intention de se retirer de l’UE. En application de ce texte, le Royaume Uni ne sera plus un État membre de l’UE le 30 mars 2019 à minuit.

  1. avec accord de retrait
  2. sans accord de retrait

Un accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne – UE a pu être établi le 25 novembre dernier entre l’UE et le Royaume-Uni ; ainsi le conseil européen extraordinaire et les dirigeants de l’Union Européenne à 27 ont approuvé :

  • l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne – Brexit
  • la déclaration politique qui fixe le cadre des relations futures entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni.

A ce jour, l’accord doit encore être approuvé par le Parlement britannique et le cadre des relations futures avec le Royaume-Uni reste aujourd’hui incertain.

Afin de pouvoir faire face à tous les scénarios possibles, les autorités françaises à tous les niveaux en lien avec la Commission sont en train de définir la mise en oeuvre de mesures de préparation et de contingence pour accompagner les citoyens et les acteurs économiques impliqués, notamment en matière d’emploi, de droits sociaux ou de détachement des travailleurs.

Employés-es français-es détachés-es au Royaume-Uni, employés-es britanniques qui travaillent en France et employeurs, consultez dès maintenant toutes les réponses à vos questions ! 

Pour en savoir encore plus…

Source: http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/agenda/article/brexit-travail-et-emploi
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O

Cartographie de l’emploi et de la formation dans les industries agroalimentaires en Occitanie

Premier secteur industriel régional, l’agroalimentaire rassemble plus de 45 000 actifs répartis sur l’ensemble des départements d’Occitanie et plus de 7 200 entreprises. Ce secteur en pleine mutation est au cœur des enjeux sociétaux actuels et dispose en région de nombreux atouts. Le Carif-Oref Occitanie et l’Area Occitanie vous présentent une cartographie de l’emploi et de la formation dans les industries agroalimentaires.

[embedded content]

Les industries agroalimentaires : un secteur d’activité clé pour la région

Premier secteur industriel en Occitanie avec plus de 45 000 actifs. Un secteur structurant de l’économie régionale qui maintient sa croissance et son niveau de recrutement y compris en période de crise : Entre 2014 et 2016, en France, le solde net positif dépasse les 10 800 créations de postes. Pour 2018, les prévisions de recrutement sont positives !

Des prévisions favorables en Occitanie : En région, le chiffre d’affaires des entreprises de l’industrie alimentaire a progressé de 3,5% en 2016-2017 et les prévisions sont également orientées à la hausse dans les mêmes proportions (3,4%) en 2018 selon la Banque de France.

Un maillage et un ancrage territorial

7 200 entreprises agroalimentaires réparties sur tout le territoire régional. Les activités agroalimentaires irriguent l’ensemble de la région Occitanie et notamment les départements ruraux. Les produits de l’agroalimentaire sont souvent marqués par une forte identité territoriale. De la même manière, l’identité des territoires se forge aussi à partir de leurs produits alimentaires phares (roquefort, foie gras, vin…).

Des besoins en compétences dans de nombreux métiers

Des besoins en compétences et main d’oeuvre qualifiée

Des métiers en forte progression :

  • R&D / Qualité / Commerce

Des besoins en recrutement :

  • Production / Maintenance / Logistique

Un besoin accru en qualification dans l’ensemble des métiers, et plus particulièrement en maintenance, qualité et R&D.

… mais des recrutements difficiles et des métiers en tension

Le défaut de candidats et les candidatures insatisfaisantes apparaissent comme les premières raisons évoquées par les entreprises. Les métiers plus particulièrement concernés sont :

  • Les métiers de la maintenance : mécaniciens, électromécaniciens…
  • Les métiers de la fonction production : conducteurs de machines, de lignes de production/conditionnement, autoclavistes, sertisseurs…
  • Les métiers de production plus spécialisés « produits » tels que les fromagers, charcutiers, boulangers, bouchers, opérateurs d’abattage
  • Les commerciaux
  • Les métiers de la logistique : préparateur de commandes, livreur, chauffeur

DES CANAUX DE RECRUTEMENT INFORMELS :

Le bouche-à-oreille, le réseau ainsi que les candidatures spontanées sont de loin les premiers canaux de recrutement utilisés par les entreprises régionales, les canaux traditionnels (Pôle emploi, Apec, Apecita, agences d’intérim…) n’arrivant qu’en seconde position.

Une grande partie des demandes de recrutement relève donc du marché dit « caché », rendant le marché du travail difficile à appréhender. 1er pourvoyeur de projets de recrutement dans l’industrie, l’agroalimentaire génère un volume d’offres d’emploi conséquent, en forte progression avec des projections positives.

Découvrez la synthèse dans son intégralité pour tout savoir sur les industries agroalimentaires d’Occitanie :

Synthèse de l’étude

Et pour aller plus loin, consultez l’étude complète :

Etude complète


Site internet de l’Area Occitanie 

Source: https://www.meformerenregion.fr/general/cartographie-emploi-formation-industries-agroalimentaires-occitanie.html
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O

Nouveau numéro d’aide aux victimes 116 006

Nouveau numéro d’aide aux victimes 116 006 <!– –><!—-><!– –><!– –> //
<!—-><!—->

Écoute, informe et conseille les victimes d’infractions ainsi que leurs proches.

Le 116 006 remplace « 08Victimes », que vous soyez victime d’un chauffard, d’une escroquerie sur internet, de propos racistes, de violence… n’hésitez pas, appelez le 116 006.

Ce nouveau numéro d’aide aux victimes est gratuit et ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 19h.

C’est dans le respect de l’anonymat de l’appelant que ce dispositif écoute et dirige les victimes vers les réseaux associatifs d’aide aux victimes et les services spécialisés.

Ce service est également accessible aux Français de l’étranger au 00 33 1 80 52 33 76.

Pour en savoir plus, cliquez ici…

Source: http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/agenda/article/nouveau-numero-d-aide-aux-victimes
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O

70 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme

70 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme<!– –><!—-><!– –><!– –> //
<!—-><!—->

Pour mémoire, c’est à Paris, le 10 décembre 1948 que la Déclaration universelle des droits de l’Homme a créé le socle sur lequel sont bâtis tous les mécanismes internationaux de défense des droits humains. 

Ce 70e anniversaire est donc l’occasion en France de rappeler que les droits de l’Homme doivent être défendus et renforcés partout dans le monde.

A l’occasion des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, Diplomatie.gouv.fr, le portail du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères vous invite à consulter un dossier dédié à cet événement avec au sommaire :

Le 10 décembre 2018, à 14h30, pour les 70 ans de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères organise un événement réunissant les grands acteurs de la défense des droits de l’Homme ; vous pouvez suivre l’événement en direct.

Pour en savoir davantage…

Source: http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/agenda/article/70-ans-de-la-declaration
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O

COP24, agriculture et forêts

COP24, agriculture et forêts<!– –><!—-><!– –><!– –> //
<!—-><!—->

Pour mémoire, la 24e conférence des Parties – COP24 de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique – CCNUCC se tient à Katowice en Pologne jusqu’au14 décembre 2018. 

La COP24 donne lieu à un important volet de négociation sur les textes relatifs à la mise en œuvre de l’Accord de Paris, mais également à une série d’événements parallèles, qu’ils soient officiels ou plus informels, sur de nombreux sujets en lien avec les questions climatiques.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation s’associe à la COP24 en :

  • participant aux négociations elles-mêmes (sur les thématiques de l’agriculture et du secteur des terres),
  • organisant ou accompagnant des événements parallèles
  • et en suivant les initiatives internationales engagées dans le cadre de l’Agenda mondial sur l’action climatique – Global Climate Action Agenda ou GCAA.

De plus, dans le cadre du Forum organisé au sein de la COP24, c’est également l’occasion de faire le point sur les avancées de l’initiative, de mobiliser les différents partenaires pour collaborer à des actions communes ainsi qu’à à des échanges d’expérience afin d’envisager ensemble les perspectives pour l’année 2019 et au-delà.

Cette année, afin de faire émerger des pistes de travail et des collaborations sur un mode plus participatif, une place importante est consacrée aux ateliers qui ont pour thème :

  • Bonnes pratiques de gestion du carbone organique des sols : innovation et diffusion
  • Labels et normes pour les projets stockant du carbone dans les sols et les outils d’évaluation
  • Liens entre zones urbaines et zones rurales en matière de carbone organique des sols
  • Implication du secteur privé dans le stockage du carbone organique des sols et compensation des émissions

Pour en savoir encore plus…

Source: http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/agenda/article/cop24-agriculture-et-forets
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O

Santé.fr, le moteur de recherche de votre santé

Santé.fr, le moteur de recherche de votre santé<!– –><!—-><!– –><!– –> //
<!—-><!—->

Avec déjà plus de 200 000 professionnels, établissements, services de santé en Île de France, Grand Est et Pays de la Loire, et plus de 5000 articles sur vos préoccupations en santé, Santé.fr est le portail d’accès à l’information de référence pour le grand public, la bonne information, au bon moment, près de chez soi !

Progressivement élargi sur l’ensemble du territoire national au 1er semestre 2019, le portail est actuellement en phase pilote sur les régions :

  • Ile de France,
  • Grand-Est,
  • Pays de la Loire.

Prévu par l’article 88 de la Loi de modernisation de notre système de santé, adoptée le 26 janvier 2016, ce service répond à la volonté de l’Etat d’informer et d’accompagner les citoyens :

  • en favorisant leur participation aux choix de santé,
  • en permettant d’améliorer la prise en charge globale des personnes malades,
  • en simplifiant l’adoption de comportements de prévention,
  • en facilitant la relation entre soignants et patients, de valoriser l’expérience des pairs.

Sans cesse en évolution, Santé.fr permettra également au utilisateurs via le Lab Santé.fr de ;

  • soumettre des idées d’amélioration
  • voter pour les idées soumises par d’autres
  • échanger sur les différents sujets proposés
  • et progressivement être invités à tester les fonctionnalités avant même leur mise à disposition auprès du grand public afin d’ajuster au mieux les nouveaux services proposés.

Enfin, la bonne information, au bon moment, au bon endroit est également disponible dès maintenant en application mobile sur APP Store et Google Play

Pour en savoir davantage…

Source: http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/agenda/article/sante-fr-le-moteur-de-recherche-de
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O

Baromètre DJEPVA 2018 : des jeunes toujours plus engagés

Baromètre DJEPVA 2018 : des jeunes toujours plus engagés<!– –><!—-><!– –><!– –> //
<!—-><!—->

Les résultats de cette enquête nationale réalisée par l’INJEP, en collaboration avec le CREDOC, auprès de 4 500 jeunes de métropole et d’outre-mer âgés de 18 à 30 ans), confirment notamment que l’engagement citoyen des jeunes prend aujourd’hui des formes plurielles dans la vie de la cité, avec notamment une adhésion associative qui ne cesse de progresser. En 2018, les jeunes ont ainsi été plus nombreux à donner bénévolement de leur temps à une association ou à une autre organisation (syndicat, parti politique) qu’en 2017 ou 2016. 36 % des jeunes sont aujourd’hui concernés par une activité associative (+ 4 points depuis 2017). Le comportement électoral a aussi évolué puisque deux tiers des jeunes ont voté à une élection, quelle qu’elle soit, au cours des 12 derniers mois.

Le Baromètre jeunesse 2018 aborde également d’autres aspects comme les aspirations, le non-recours aux droits et le logement. Les différents témoignages recueillis confirment notamment que les jeunes aspirent massivement à avoir leur propre logement, mais les prix de l’immobilier, la précarité de l’emploi, mais aussi la méconnaissance des dispositifs d’aide au cautionnement sont autant de freins à leur autonomie résidentielle.

Retrouvez le Baromètre DJEPVA sur la jeunesse dans son intégralité sur le site de l’INJEP.

Source: http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/actualites-interministerielles/article/barometre-djepva-2018-des-jeunes
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O

Formation Civique et Citoyenne

Unis-Cité
, association pionnière du Service Civique, propose les 13 et 14 décembre prochain une formation civique et citoyenne pour les volontaires en service civique à Béziers
.

Au programme :

– Les droits et les devoirs des volontaires en service civique

– Respect des différences, stéréotypes, préjugés et discriminations

– Egalité femmes-hommes

Cette formation est animée sous le format d’ateliers, de débats, de discussions. Vous trouverez plus d’informations dans les images ci-dessous.

Le lieu de formation vous sera communiqué à la suite de votre inscription.

Si vous êtes intéressé.e.s par cette formation et souhaitez que vos volontaires puissent y participer, voici le lien pour l’inscription : https://www.inscription-facile.com/form/fUdMF7FZsL5yjMhvKFwR

A la suite de la formation, une attestation de présence et une facture sera adressée à votre structure.

Source: http://herault.informationjeunesselr.fr/les-actualites/formation/formation-civique-et-citoyenne
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O

Tchat Onisep, le métier de maraîcher bio

Tchat Onisep, le métier de maraîcher bio<!– –><!—-><!– –><!– –> //
<!—-><!—->

Rendez-vous avec Aurélia Opoix et Rémy Didelot mercredi 12 décembre de 14h à 15h pour le tchat Onisep dédié au métier de maraîcher bio.

Aurélia et Christophe Opoix produisent des légumes biologiques à Boutigny, près de Meaux en Seine-et-Marne à La ferme Grands Prés.

L’une est ancienne vendeuse en décoration d’intérieur et l’autre, ancien monteur câbleur, fils d’un céréalier qui pratiquait l’agriculture conventionnelle.

C’est en 2010, qu’ensemble, ils se sont lancés dans la distribution en AMAP.

Pour savoir pourquoi Christophe et Aurélia ont choisi le bio, connaître les avantages et inconvénients du métier ou encore comment l’un et l’autre gèrent leur exploitation et son évolution, ne manquez pas ce tchat !

De plus, Rémy Didelot formateur dans un centre de formation professionnelle et de promotion agricole de Seine et Marne basé à Brie-Comte-Robert et spécialiste de la culture des légumes sera également présent pour répondre à toutes vos interrogations.

En savoir plus, poser des questions dès maintenant, cliquez ici…

Source: http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/agenda/article/tchat-onisep-le-metier-de
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O