L’Agence de l’innovation de Défense recrute un hacker technologique

L’Agence de l’innovation de Défense recrute un hacker technologique device height
maximum-scale = 1.0 retains dimensions instead of zooming in if page width <!–

–><!—->
<!–

–><!– –><!—-><!—->

Si vous savez autant imaginer qu’assurer le détournement potentiel d’innovations en proposant des nouveaux usages, n’hésitez pas à rejoindre l’Agence de l’’innovation de défense – AID pour contribuer au développement de solutions technologiques.

Située à Balard – Paris 15, l’AID fédère les initiatives d’innovation du ministère en assurant la coordination et la cohérence de l’ensemble des démarches d’innovation.

L’Agence a pour mission notamment :

  • d’évaluer l’intérêt des innovations et tendances émergentes qui peuvent être utiles à la défense et à la sécurité nationale ;
  • de tirer parti de l’ensemble des nouveaux acteurs économiques ;
  • de détecter les startups à fort potentiel pour le ministère.

Le chef de la cellule innovation ouverte précise que le profil recherché pour le poste de hacker technologique correspond à celui d’une personne capable d’assembler des technologies de secteurs différents, de détourner des usages, voire de savoir également « bidouiller » au sein d’ une organisation qui excelle dans l’innovation, la recherche et le développement de long terme. Il est également souhaité :

  • de disposer d’une vision exhaustive et dynamique des différents acteurs afin de détecter, suivre, voire influencer leur développement ;
  • d’acculturer le ministère par un cycle continu et régulier de maquettage et de démonstration.

Ainsi, sur la base des découvertes de l’agence, le hacker technologique est amené à :

  • imaginer et assurer le détournement potentiel d’innovations en proposant des nouveaux usages, des assemblages et détournements de technologies provenant de startups ;
  • contribuer au co-développement industriel des maquettes et démonstrateurs, en collaboration avec les startups et les correspondants techniques internes du ministère ;
  • concourir à la maturation des technologies et au passage du démonstrateur au prototype en relation avec le lab de l’Agence, les entreprises et le chef de projet d’innovation ouverte en co-développement startups-Ministère ;
  • réalise des assemblages dont l’équipe de veille aura pu avoir l’intuition qu’à explorer et proposer spontanément des détournements d’usage.

Les thématiques prioritaires en innovation ouverte du ministère des armées recouvrant 12 secteurs civils différents qui se traduisent en terme de périmètre de découverte par un terrain de jeu incroyable !

La date de prise de fonction est envisagée pour le 1er septembre 2020.

Pour postuler jusqu’au 30 avril 2020, il est donc recommandé :

  • d’être titulaire d’un BAC+2/3 minimum en électronique/électromécanique/mécanique ;
  • de maîtriser les méthodes agiles de développements digitaux dans le cas de projets hardware « déviant technologique » ;
  • d’être capable d’imaginer et d’anticiper l’usage des innovations et/ou leur détournement « innovation friendly ».

En savoir plus, postuler…