Nîmes : les épreuves du bac blanc boycottées dans plusieurs lycées

Plusieurs lycées de Nîmes sont touchés par le boycott des épreuves du bac blanc en ce début d’année. Les enseignants veulent ainsi exprimer leur opposition à la réforme du lycée. Ainsi, après le lycée Philippe-Lamour, c’est le site d’Hemingway qui est touché cette semaine. Les lycées Daudet et Dhuoda seront également impactés pour les épreuves notamment fin avril.

Au lycée Philippe-Lamour, là même où le Directeur académique des Services de l’Education Nationale du Gard Laurent Noé était venu en personne, fin février, distribuer les sujets du bac blanc, les inspecteurs généraux de l’Education nationale sont attendus jeudi 14 mars. Une visite dénoncée par le syndicat SNES-FSU. « C’est une mesure d’intimidation ».

76 professeurs d’Hemingway mobilisés

De son côté, le cabinet du Dasen rappelle le contexte : « Il y a eu un écho médiatique national de ce qui s’est passé à Philippe-Lamour donc le ministère de l’Education nationale a voulu en savoir davantage. Toute personne qui le veut peut être entendue.  Ce n’est pas une intimidation. »

Pour les perturbations qui touchent Hemingway, les services du Dasen indiquent que les enseignants qui ne suivent pas le mouvement et des surveillants sont mobilisés pour la tenue des épreuves du bac blanc.

De leur côtés, 76 professeurs d’Hemingway ont signifié auprès de leur administration qu’ils n’assureraient pas la surveillance et la correction des épreuves du bac blanc. « Cette réforme sera l’aboutissement d’une mise en concurrence des territoires, des établissements et même des disciplines entre elles. »

Source: https://www.midilibre.fr/2019/03/13/nimes-les-epreuves-du-bac-blanc-boycottees-dans-plusieurs-lycees,8065630.php
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O