«Avec le BBA de Skema, j’ai passé un an sur le campus de Raleigh, aux États-Unis »

Nicolas Raudrant, aujourd’hui âgé de 28 ans, a longtemps cherché sa voie avant d’intégrer Skema. Il étudie une première année à Sophia Antipolis, près de Nice, avant de partir aux États-Unis.

Après son bac, Nicolas s’est beaucoup cherché. Il commence par une première année de prépa, puis une autre à l’IAE de Lyon et deux ans au CEFAM, une école privée de management et de commerce, toujours à Lyon. Il intègre finalement le BBA de Skema à Lyon. «J’ai postulé au BBA de Skema, car je voulais un établissement plus reconnu, avec un bon diplôme à faire valoir à l’international», explique Nicolas.

CE QUE J’AI AIMÉ: «Nous parlions anglais toute la journée»

Durant mon année à Sophia Antipolis, la classe était composée de plus de 50 % d’étrangers, avec des cours en anglais qui prenaient tout leur sens. Nous parlions anglais toute la journée. J’ai aussi aimé choisir mes spécialités. Le cours qui m’a le plus intéressé portait sur la globalisation. Nous devions réaliser un projet en groupe sur le développement d’une marque. Nous avons pris Coca-Cola, et c’était vraiment passionnant.

» LIRE AUSSI – Écoles de commerce: découvrez la liste complète des bachelors reconnus par l’État

CE QUI M’A SURPRIS – «Un campus incroyable»

Nicolas est parti étudier en Caroline du Nord.
Nicolas est parti étudier en Caroline du Nord.

Le campus de Raleigh, en Caroline du Nord, est doté d’infrastructures sportives phénoménales. J’ai notamment fait du tennis, du squash, du hand, du racquetball, du volley… C’était l’occasion de rencontrer des étudiants américains. Nous avons aussi pu visiter Raleigh et rencontrer le gouverneur de l’État.

CE QUE J’AI MOINS AIMÉ – «Nous étions entre Français»

Nous n’étions qu’entre Français à Raleigh et nous parlions français entre nous. Je crois qu’il y a davantage de mixité aujourd’hui, mais, à l’époque, ce n’était pas le cas.

CE QUE JE FAIS MAINTENANT – «J’ai créé ma boîte»

Après le BBA, j’ai poursuivi avec un an en management du luxe, toujours à Skema. Et j’ai créé ma boîte, Wibes, avec ma compagne. Il s’agit d’une marque de sneakers (chaussures de sport) avec un lien fort entre la France et la Côte d’Ivoire, où je suis né. Nous en avons vendu plus de 1 000 paires.

Source: http://etudiant.lefigaro.fr/article/-avec-le-bba-de-skema-j-ai-passe-un-an-sur-le-campus-de-raleigh-aux-etats-unis-_70aea342-24aa-11e9-8bc8-0356040d9f43/
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O