Les 10 étudiants qui se sont distingués en 2018

Champion du monde de diabolo, miss Ile-de-France… Cette année encore, de nombreux étudiants se sont illustrés dans leur école ou université. Petit retour sur les histoires qui ont marqué 2018.

Ces jeunes ont fait parler d’eux en bien. Tout au long de l’année 2018, de nombreux étudiants se sont illustrés dans de nombreux domaines. Le Figaro Étudiant a d’ailleurs mis en valeur ces jeunes talents, notamment à travers sa chronique mensuelle «l’étudiant du mois». Quelques jours avant de fêter l’arrivée de 2019, nous avons décidé de sélectionner pour vous les dix étudiants qui ont marqué cette année 2018. Si vous pensez mériter de figurer dans la rubrique «étudiant du mois», envoyez nous votre histoire à redacetudiant@lefigaro.fr.

Jean-Loup Faustin (23 ans), étudiant à Montpellier BS et champion d’Europe de hand

Jean-Loup Faustin, qui évolue en professionnel dans l’équipe de handball de Montpellier, a été sacré champion d’Europe en mai dernier. Mais le jeune homme n’est pas uniquement un sportif de talent, il est également un étudiant impliqué en école de commerce. Après plusieurs années à Montpellier BS, le jeune homme vient d’ailleurs de rejoindre le programme grande école de Grenoble EM. Un cursus adapté aux sportifs de haut niveau. De grands champions y sont d’ailleurs passés, de Romain Bardet, le cycliste, à Vincent Gerrard, l’un des gardiens de but de l’équipe de France de handball.

Lire le portrait de Jean-Loup Faustin

Alice Querette (24 ans), étudiante à l’ESCP Europe et miss-Île-de-France

Alice Querette, étudiante à l’ESCP Europe a été élue Miss Île-de-France 2018 en septembre dernier. «Cela faisait plusieurs années que je voulais tenter l’expérience Miss France, mais j’étais à l’étranger pour mes études. Cette année, j’ai atteint l’âge limite, alors je me suis lancé», raconte-t-elle. Cette passionnée de mode, qui souhaite devenir chef de produit, voit ce concours comme une opportunité à saisir. «Cela peut m’apporter de l’expérience et un bon carnet d’adresses», argue-t-elle. La jeune femme n’a finalement pas été élue miss France, le 15 septembre dernier. C’est sa concurrente, Vaimalama Chaves, miss Tahiti, qui l’a emporté.

Lire le portrait d’Alice Querette

Simon (22 ans), cet étudiant de l’ISC qui veut faire entrer le théâtre d’improvisation dans toutes les universités

Simon, étudiant à l’ISC Paris, est passionné par le théâtre d’improvisation. C’est sous son impulsion que son école, l’ISC Paris, a mis en place en 2018 des cours d’improvisation théâtrale auxquels ont participé des élèves des différents programmes. Le jeune homme entend faire entrer cette discipline dans tous les établissements d’enseignement supérieur de France. En parallèle, le jeune homme est même en train d’écrire un one man show.

Lire le portrait de Simon

Cindy Françoise, recalée, la jeune femme a fait le tour de France pour séduire les écoles de commerce

Refusée dans la plupart des écoles de commerce auxquelles elle avait postulé, Cindy Françoise s’est lancée un audacieux défi en juin 2018. Elle s’est lancée dans un tour de France en stop pour convaincre les écoles de la laisser passer les oraux. Finalement, la jeune femme n’a été acceptée dans aucune des écoles qu’elle visait. En septembre, elle a rejoint une licence universitaire afin de retenter sa chance aux concours, mais cette fois, par le biais des admissions parallèles.

Lire l’article sur Cindy Françoise

Perrine Laffont (19 ans), étudiante à l’IUT d’Annecy et championne olympique

Perrine Laffont, 19 ans, a décroché la médaille d’or en ski acrobatique aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang. Grâce à cette performance, elle a explosé aux yeux du grand public et est d’ailleurs devenue l’une des sportives favorites des Français. En plus d’être une grande championne, Perrine est également une étudiante studieuse. Après l’obtention de son bac scientifique, la jeune femme s’est orientée vers un DUT Techniques de commercialisation, qu’elle suit à l’IUT d’Annecy. «C’est un cursus qui va beaucoup me servir pour la suite de ma carrière. Il est très adapté aux sportifs de haut niveau: je n’ai cours que trois mois de l’année, d’avril à juin. Cela me permet le reste du temps de me consacrer à mon activité sportive», raconte-t-elle au Figaro Étudiant.

Lire le portrait de Perrine Laffont

Suchil (29 ans), cet étudiant d’HEC qui pédale avec un vélo qui marche à l’énergie solaire

Pédaler pour éduquer: telle pourrait être la devise de Sushil. Après des études d’ingénieur, cet Indien de 29 ans s’est lancé dans une drôle d’aventure: il a décidé de parcourir plus de 7000 kilomètres sur un vélo solaire dans son pays. Le but? Promouvoir l’énergie solaire auprès des jeunes Indiens, dans les écoles, universités et différentes villes qu’il traversait. Le jeune homme, qui a obtenu un master en génie énergétique à l’institut indien de technologie de Bombay (ITT), est à présent étudiant en MSc Durabilité et innovation sociale à HEC Paris. Entre ces deux formations, il a eu le temps de silloner les routes de France et de Californie.

Lire le portrait de Suchil

Romain et Téjas, étudiants de l’Esdes ont créé une cafétéria zéro déchet

Ils ont ouvert au sein de l’université catholique de Lyon un restaurant bio, en partenariat avec un traiteur de la région. Ils proposent des plats composés de produits de saison, avec un objectif zéro déchet. «Au départ nous voulions développer le recyclage des déchets dans un autre pays», se souvient Romain. «Ensuite nous pensions récupérer des invendus bio, puis les transformer et les vendre», ajoute-t-il. Certains professeurs les ont finalement aidés à simplifier leur projet. «Ils nous ont aussi permis de passer à l’acte, alors que nous commencions à nous décourager», conclut le jeune homme.

Lire l’article sur les Romain et Téjas

Jérôme Coquelle (23 ans), étudiant à l’EM Strasbourg et champion du monde de diabolo

Malgré sa volonté d’intégrer une école du cirque après le bac, Jérôme est un peu freiné par ses parents. Finalement, ce sera un BTS de commerce international avant de rejoindre l’école de commerce EM Strasbourg. Mais l’été dernier, le quotidien de cet étudiant un peu particulier a pris un tournant décisif: à Los Angeles, il remporte les championnats du monde de performance artistique dans la catégorie «variété». Un concours qui rassemblait plus de 50 nationalités sur dix jours, durant lequel Jérôme affrontait d’autres acrobates, danseurs ou chanteurs. Depuis lors, le jeune homme est très demandé et vient de créer son site internet pour vendre ses services.

Lire le portrait de Jérôme Coquelle

Valérian (21 ans), étudiant en droit et joueur professionnel de jeu vidéo

Papou. C’est sous ce pseudonyme que Valérian, 21 ans, concourt sur les circuits de voitures du jeu vidéo Trackmania. Plus qu’un passionné, ce jeune homme est joueur professionnel. Sa spécialité: le circuit dirt (sable). Mais ce n’est pas pour autant que le jeune homme a renoncé aux études. Valérian est étudiant en licence de droit, écogestion à l’université de Cergy-Pontoise. «Mes revenus dépendent des compétitions, cela varie de 100 à 1000 euros. Ce n’est pas un boulot à temps plein. J’aimerais vraiment pouvoir vivre de ma passion plus tard, mais c’est peu réaliste», raconte-t-il au Figaro Étudiant.

Lire l’interview de Valérian

Valentin (23 ans), cet étudiant malvoyant lutte pour devenir avocat

Malgré des études brillantes, Valentin Tonti-Bernard, 23 ans, aura le plus grand mal à passer l’examen d’entrée à l’école des avocats le 1er septembre. En cause, une épreuve de synthèse de plusieurs dizaines de pages irréalisable pour ce jeune dont la vue est évaluée, pour chaque œil, à 1/80. Alors qu’il s’est vu refuser pour rupture d’égalité un réaménagement de l’épreuve visant à la condenser, Valentin ne compte pas abandonner son rêve…

Lire l’article sur Valentin

Source: http://etudiant.lefigaro.fr/article/les-10-etudiants-qui-se-sont-distingues-en-2018_b2b6cd6e-043e-11e9-a935-933e550b769f/
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O