Passerelle : les candidats passeront désormais le concours sur ordinateur

INTERVIEW – Les plus de 6 000 candidats du concours Passerelle devront notamment répondre à des QCM. Catherine Gautier de la Plaine, déléguée générale du concours, explique les raisons de ce tournant numérique.

Chaque année, plus de 6 000 candidats s’inscrivent à la banque d’épreuves Passerelle pour rejoindre l’une des 13 grandes écoles de commerce du concours (Grenoble EM, EM Strasbourg, La Rochelle BS, Rennes SB etc.). En 2019, les élèves passeront toutes leurs épreuves directement sur ordinateur. Une grande première dans l’histoire des concours. Catherine Gautier de la Plaine, déléguée générale de Passerelle, explique les raisons de cette mutation.

LE FIGARO. – Pourquoi avez-vous décidé de numériser en intégralité votre concours?

Catherine Gautier de la Plaine. – Déjà, pour coller aux habitudes des étudiants qui travaillent de plus en plus sur ordinateur. Puis, pour devenir éco-responsables et consommer moins de papier. En outre, nous améliorons également la sécurité des sujets car ils seront cryptés au plus haut niveau de sécurité. Le risque de perte de copie après le concours n’existe plus.

» LIRE AUSSI – Découvrez les admissions parallèles dans les écoles de commerce

Mais le risque de triche n’augmente-t-il pas?

Pas du tout. Déjà, les étudiants ne passeront pas les épreuves chez eux, mais dans un centre d’examen. Ensuite, pendant les examens, ils n’auront accès à rien d’autre qu’à leurs sujets. Ils ne pourront pas aller sur Internet. Enfin, chaque candidat verra les questions et les réponses possibles s’afficher dans un ordre différent. Il sera donc impossible de tricher en regardant la copie de son voisin.

Catherine Gautier de la Plaine est la déléguée générale du concours Passerelle.
Catherine Gautier de la Plaine est la déléguée générale du concours Passerelle.

À quoi vont maintenant ressembler les épreuves?

Il y aura deux QCM, pour l’épreuve au choix et l’anglais. Pour la spécialité littérature, il faudra tout de même rédiger trois réponses. Puis, il y aura l’épreuve de «compréhension, expression, synthèse», où il faudra analyser des textes sur un thème donné et rédiger sa synthèse. Cette épreuve reste la même que l’an dernier, mais sur ordinateur.

Qu’est-ce que cela va changer pour les candidats?

En termes de programme, les révisions sont exactement les mêmes que l’an passé. Sur la forme, il faut se mettre en condition différemment. Je recommande aux candidats de se préparer en faisant des QCM sur le site du concours. Pour l’épreuve de synthèse, il faut s’entraîner à la faire sur ordinateur, car ce n’est vraiment pas la même chose.

Source: http://etudiant.lefigaro.fr/article/passerelle-les-candidats-passeront-desormais-le-concours-sur-ordinateur_54fef458-02e0-11e9-a935-933e550b769f/
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O