En soutien aux lycéens de Mantes-la-Jolie, ils reproduisent la scène qui a choqué le web

Ils sont devenus un symbole. La vidéo montrant 151 lycéens rassemblés, jeudi 6 décembre à Mantes-la-Jolie, par des policiers, à genoux, les mains derrière la tête, en rang, a choqué l’opinion publique et attisé la colère des lycéens. En guise de protestation, des élèves de Montreuil, de Paris ou encore de Dijon ont décidé d’afficher leur soutien en posant, eux aussi, à genoux, les mains derrière la tête.

L’ensemble des partis de gauche ont dénoncé une « humiliation » après la diffusion de la vidéo de Mantes-la-Jolie. Les images « sont dures […] mais je crois qu’il faut les replacer dans un contexte », a répondu le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, justifiant ces interpellations par de « véritables violences urbaines » dans cette commune des Yvelines. Au total, la garde à vue a été prolongée pour 145 d’entre eux, selon le ministre.

Le ministre a notamment pointé du doigt la présence aux côtés des lycéens d’une centaine d’individus « encagoulés et armés de bâtons » qui ont notamment jeté dse dizaines de bouteilles de gaz « robinet ouvert sur des barricades enflammées » juste avant les interpellations.

Plus tôt dans la journée, le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a reconnu sur France-Inter avoir été « choqué » par les images de l’interpellation mais a lui aussi invoqué « un climat de violence exceptionnelle ».

Une enquête sera menée sur les interpellations et sur l’origine de la vidéo, a ajouté Christophe Castaner, assurant que les conclusions seront rendues publiques et s’engageant à ce que « toute la transparence soit faite ».

Le Défenseur des droits a, de son côté, annoncé l’ouverture de sa propre enquête sur les « conditions » de ces interpellations, rappelant être notamment chargé de veiller au « respect de la déontologie » des forces de l’ordre et de défendre « l’intérêt supérieur de l’enfant ».

(Avec AFP)

L'Obs
Source: http://www.nouvelobs.com/societe/20181207.OBS6768/a-genoux-les-mains-derriere-la-tete-les-lyceens-de-mantes-la-jolie-deviennent-un-symbole.html?xtor=RSS-13
Dans l’Hérault, CAMINA vous guide dans votre orientation scolaire, universitaire et professionnelle
CAMINA utilise la méthode MENTAL’O