Plan Etudiants : labellisation des parcours de réussite

Dans cet objectif, l’accent a été placé sur l’orientation au lycée, clef d’une transition réussie dans l’enseignement supérieur. Pour apporter à chacune et à chacun, quelle que soit son origine géographique, sociale ou culturelle, le même niveau d’information et d’accompagnement à l’orientation, deux professeurs principaux ont été nommés et une seconde semaine de l’orientation créée dans les classes de terminale, et de nombreuses ressources ont été mises à la disposition de tous les lycéens : Terminales 2017-2018, description du contenu et de l’organisation des formations sur Parcoursup, numéro vert ONISEP gratuit et accessible tout au long de la procédure d’admission…
 
Pour offrir à la jeunesse toutes les clefs pour construire son avenir, Frédérique Vidal a souhaité s’appuyer sur les nombreuses initiatives associatives qui ont été lancées ces dernières années au sein de la société civile. Un certain nombre d’entre elles qui accompagnent les étudiants et futurs étudiants vers des parcours de réussite, seront labellisées par le Ministère. Ce label leur permettra de se développer et de s’alimenter mutuellement.
 
Il permettra également aux lycéens et à leurs familles d’identifier les initiatives associatives qui leur permettront de bénéficier d’un accompagnement renforcé et gratuit. Il apparaît en effet nécessaire d’apporter de la clarté et de la visibilité aux initiatives innovantes, dignes de confiance et à but non lucratif qui se déploient à l’heure actuelle.
 

Un appel public à labellisation sera lancé durant le mois de février, sur la base d’une charte des initiatives « Parcours de réussite ».
 
En parallèle, des initiatives-pilotes, d’ores et déjà opérationnelles, sont reconnues. La plateforme INSPIRE en fait partie. Elle est aujourd’hui labellisée par le ministère, ce qui permettra notamment de déployer ses outils digitaux et de développer sur l’ensemble du territoire son réseau d’étudiants « éclaireurs » pour renforcer l’orientation par les pairs. Une subvention de 1,8 million d’euros à l’association d’intérêt général ARTICLE 1 permettra d’accompagner les centaines de milliers de lycéens dès le mois de février 2018.